La valeur décisive d'un manuscrit, d'une lettre ou d'un autographe

Une expertise est menée au préalable par Aristophil pour certifier l'authenticité et l'importance d'une pièce. La culture de la perfection et l'important réseau de professionnels reconnus au niveau international sont les principaux socles de la fiabilité de son expertise. Un champ élargi du monde culturel peut être couvert par l'expertise d'Aristophil grâce à la performance de ses équipes d'experts provenant de divers secteurs, que ce soit en sciences, en littérature, en histoire, en art, etc. L’expertise faite par la société Aristophil qui repose sur des indépendants sert à déterminer l’authenticité et la valeur d'une lettre, d'un autographe ou d'un manuscrit. Cette expertise se fonde avant tout sur la portée de la pièce dans son domaine et dans l’histoire.

Communiquer sa passion aux collectionneurs et aux néophytes


Le groupe Aristophil s’est aussi lancé dans le sponsoring auprès de la BNF dans l’acquisition du précieux manuscrit de la Vie de Sainte-Catherine d'Alexandrie (en 2011) et des fonds d’archives Foucault (en 2013). Présent à Hong Kong depuis l'année 2012, Aristophil s’implique inlassablement dans la diffusion et la valorisation de l'héritage culturel mondial pour le rendre accessible aux connaisseurs et aux néophytes. Après l'Hexagone, la Belgique, la Suisse et l’Autriche, le groupe s’étend pour diffuser sa passion à une plus grande échelle. Face à une opportunité unique, le temps de réaction d'une société est optimisé et sa zone d’action est amplement rehaussée grâce à une présence dans diverses régions du monde. Aristophil accomplit ainsi une approche stratégique pour acheter des biens introuvables avec cette initiative.

Aristophil




Inspiré par une forte passion et un esprit philanthropique


À titre de conseiller en gestion de patrimoine spécialisé dans les œuvres d’art et de collection, un marché lucratif qui n'est plus le privilège exclusif des collectionneurs avisés, Gérard Lhéritier met à profit son expérience à travers la création du concept d'Aristophil. Une sorte de placement au sein du marché culturel pour les amateurs d’art, les néophytes et les connaisseurs est développée par la société Aristophil. Un modèle économique révolutionnaire, profitable à un investissement privé, est également envisageable grâce à ce nouveau secteur ambitieux. Depuis sa création, Aristophil s’impose en tant qu'un acteur économique et culturel incontournable. Les investisseurs favorisent la conservation et la transmission de l’héritage culturel mondial rassemblé et réalisé par le groupe Aristophil.

Aristophil, Un moyen d'investissement intéressant


Outre la plénitude intellectuelle ressentie en s'impliquant dans la valorisation et la diffusion du patrimoine culturel, les manuscrits du trésor d’Aristophil donnent aussi l'occasion de jouir des prérogatives fiscales visibles concédées aux biens artistiques. La catégorie de pièces présentées par Aristophil n'est pas considérée dans le calcul de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune). De ce fait, les collectionneurs ont aussi la chance de profiter des prérogatives fiscales des placements dans le milieu culturel. Comme les objets d’art, écrits proposés par Aristophil jouissent d’un abattement de l'ordre de 5 % par année sur la plus-value après deux ans de détention. Au bout de 22 ans de détention, l’exonération devient entière sur ce genre d’objets (la déduction d'impôt arrive jusqu’à 100%).

Aristophil, Remarquables et inclassables


Les manuscrits et surtout les lettres anciennes préservées dans les prodigieuses archives d’Aristophil permettent aussi de recréer l’ambiance d'une période historique mémorable. Le Président Directeur Général fondateur de la société a connu cette aventure incroyable avec sa première acquisition, une lettre datée de 1870. La collection d'Aristophil est arrangée en diverses catégories thématiques. La société accorde une place unique aux lettres d’époque dans ce classement, en raison de leur influence décisive pour sa création. Dans sa vitrine, Aristophil bénéficie d'une sous-catégorie destinée au Titanic qui permet de percevoir la dégradation significative de l’atmosphère. En explorant ces œuvres rassemblées par Aristophil, les visiteurs sont capables de déceler l’insouciance se changer en stupeur et se transformer progressivement en polémiques avec les courriers, les photos, les marconigrammes et les coupures de presse de l'époque sur http://www.aristophil.com/.